Archives de la catégorie ‘Tuto pilotage’

[TUTO PILOTAGE] Chaque samedi nous verrons ensemble les trajectoires d’un circuit, son adresse, les points d’interêt autour de la piste (hôtel, restaurant,…), le niveau sonore autorisé (décibel), l’homologation FIA ou FFSA, la longueur, la largeur ainsi que l’altitude. Vous saurez tout, virage après virage !

  • Circuit de Loheac (35):

Lorsqu’on est passionné de sport automobile on a forcément entendu parler du village de Lohéac, un endroit unique en France.

Situé en Bretagne, à une vingtaine de minutes de Rennes, I’endroit est dédié à I’automobile après avoir été imaginé par Michel Hommel, dirigeant et fondateur du Groupe Michel Hommel spécialisé dans les revues automobiles.

On y trouve en effet:

  • un manoir du XVIIeme siècle abritant un musée où sont exposés plus de 400 véhicules de toutes les époques.

  • un circuit terre conçu spécialement pour Ie rallye-cross

  • un circuit de karting de 1278 mètres

  • une piste quad et 4×4

  • une piste asphalte de 2500 mètres de long, relativement rapide et comprenant des sections particulièrement intéressantes en terme de pilotage : série de courbes variées (paraboliques. épingles, virage à rayon constant, etc.) et une belle ligne droite de 450 mètres suivie d’une chicane serrée.



Pour en savoir plus sur ce circuit, voici le lien:

(suite…)

Publicités

[TUTO PILOTAGE] Chaque samedi nous verrons ensemble les trajectoires d’un circuit, son adresse, les points d’interêt autour de la piste (hôtel, restaurant,…), le niveau sonore autorisé (décibel), l’homologation FIA ou FFSA, la longueur, la largeur ainsi que l’altitude. Vous saurez tout, virage après virage !

  • Circuit de Lédenon (30):

Construit au début des années 1970 sans aucune subvention par Mr et Me Bondurand – un couple de passionnés, le circuit de Lédenon est situé sur un plateau dans la vallée du Rhône, à 15 km au Nord de Nîmes, 30 km d’Avignon et quelques 150 km de Marseille.

II a été le premier circuit en France – suivi ensuite par ceux de la Ferté-Gaucher et de Chambley – a tourner dans le sens inverse des aiguilles d’une montre !

Circuit vallonné et sinueux (il a été construit en lieu et place d’un vaste terrain de motocross), et requiert donc en toute logique un pilotage très précis et tout en finesse. Natif d’Avignon, on prête la phrase suivante au champion Jean Alesi: « Quand on sait rouler à Lédenon, on sait rouler partout »

II suffit de sortir des stands pour attaquer le spectaculaire « Triple Gauche » puis Ie redoutable « Virage du Pont » pour ne plus avoir de doute en moins de 800 mètres !

Les virages rapides s’enchainent aux portions sinueuses en dévers puis en montée, plusieurs virages à l’aveugle…

Les spectateurs ne sont pas en reste, grâce à une vue splendide sur les paysages de la région et la complexité du tracé qui s’admire depuis la ligne droite des stands. Le circuit de Lédenon fait partie de ces circuits ou participer a un trackday donnerait la certitude d’avoir rencontrer…le Graal!



Pour en savoir plus sur ce circuit, voici le lien:

(suite…)

[TUTO PILOTAGE] Chaque samedi nous verrons ensemble les trajectoires d’un circuit, son adresse, les points d’interêt autour de la piste (hôtel, restaurant,…), le niveau sonore autorisé (décibel), l’homologation FIA ou FFSA, la longueur, la largeur ainsi que l’altitude. Vous saurez tout, virage après virage !

  • Circuit Bugatti – Le Mans (72):

Le Mans est sans nul doute « LE » mot magique synonyme de sport mécanique, avec en tête les mythiques 24 heures du Mans.

II existe au Mans trois circuits automobiles:

– Le premier est le circuit des 24H du Mans dit aussi circuit de la Sarthe, situe au Sud de la ville du Mans, est un circuit de course automobile non permanent avec une longueur de tracé de 13,629 km. II est I’un des circuits automobiles les plus longs du monde. Sa particularité est I’utilisation d’une portion routière ouverte à la circulation publique pendant Ie reste de I’année, Ie circuit n’étant utilisé qu’une dizaine de jours par an (en essais, ou en competition).

Les passages les plus célebres sont les virages du Tertre Rouge, Mulsanne, Indianapolis et Arnage, et la fameuse ligne droite des Hunaudières. Au cours des années, la configuration du circuit a évolué, surtout dans un but de sécurité, une preoccupation essentielle de I’ACO (Automobile Club de l’Ouest) qui gère de la meilleure facon qui soit l’événement.

– Le second est le circuit de la Maison Blanche crée pour répondre aux besoins des stages et entraînements auto et moto. Le circuit peut être configuré de cinq facons différentes, allant d’une longueur de 1,9 km a 2,9 km. La piste emprunte une partie du circuit des 24 Heures de la sortie des virages Porsche jusqu’a l’entrée des chicanes Ford.

– Le troisième est le circuit Bugatti, tracé permanent depuis 1965 et qui partage une portion de piste avec le circuit des 24 heures, s’étendant du virage du raccordement au virage de la Chapelle en passant par la ligne droite des tribunes, la fameuse chicane Dunlop et enfin la descente vers les « S » de la forêt.

Le circuit Bugatti est un circuit de 4,2 km exceptionnellement réputé pour les trackdays ou I’on peut passer pleins gaz sur la ligne droite des stands des 24 Heures du Mans, entre ses rangées de tribunes géantes, et passer sous la passerelle Dunlop, symbole incontournable du monde des sports mécaniques.

A la fois très technique et rapide, le circuit Bugatti est construit en partie sur une colline; synonyme de montées et descentes techniques particulièrement intéressantes.

Le revétement de la piste du circuit Bugatti est plutôt de très bonne qualité mais iI faudra se méfier de certains vibreurs un peu cassants et de la moquette présente à certains endroits particulièrement glissante lorsqu’humide.

Les bacs à gravier sont généralement largement dimensionnés et représentent des espaces de dégagement sécurisants. On se méfiera malgré tout du virage de raccordement oú la sortie de piste pourra occasionner des dégâts certains dans les murets proches.



Pour en savoir plus sur ce circuit, voici le lien:

(suite…)

[TUTO PILOTAGE] Chaque samedi nous verrons ensemble les trajectoires d’un circuit, son adresse, les points d’interêt autour de la piste (hôtel, restaurant,…), le niveau sonore autorisé (décibel), l’homologation FIA ou FFSA, la longueur, la largeur ainsi que l’altitude. Vous saurez tout, virage après virage !

  • Circuit du Luc (83):

Au coeur du Var et de la Provence. à 20 kms de la baie de Saint Tropez, le circuit du Luc a été construit en 1965, un peu avant son grand frère, le fameux Paul Ricard au Castellet. Construit au milieu d’une vaste pinède dans un environnement assez sauvage, Ie circuit du Luc n’a jamais accueilli de compétitions mais il demeure un lieu attrayant dans la pratique du pilotage automobile.

Son tracé offre sur quelques 2400 mètres quelques passages intéressants et techniques que I’on peut parcourir au volant d’une Formule 1 grâce a I’école de pilotage AGS présente sur place.

Le PC Sécurité est equipé d’un système de vidéosurveillance relié à 16 caméras disséminées sur le circuit.



Pour en savoir plus sur ce circuit, voici le lien:

(suite…)

[TUTO PILOTAGE] Chaque samedi nous verrons ensemble les trajectoires d’un circuit, son adresse, les points d’interêt autour de la piste (hôtel, restaurant,…), le niveau sonore autorisé (décibel), l’homologation FIA ou FFSA, la longueur, la largeur ainsi que l’altitude. Vous saurez tout, virage après virage !

  • Circuit Le Laquais (38):

Au coeur de la région Rhône-Alpes, à 50 km de Lyon et de Grenoble, le circuit du Laquais offre depuis 1993 un tracé de 3100 mètres, résolument moderne, technique et rapide.

Le circuit comprend des successions de virages extrêmement variés: virages serrés, courbes à rayon croissant en appui où en devers, chicanes, etc…

Seul point noir du circuit : des normes de bruit extrêmement contraignantes qui finissent par faire fuir de nombreux gentlemen drivers.

Le circuit du Laquais compte de très nombreux dégagements et assure un excellent niveau de sécurité.



Pour en savoir plus sur ce circuit, voici le lien:

(suite…)

[TUTO PILOTAGE] Chaque samedi nous verrons ensemble les trajectoires d’un circuit, son adresse, les points d’interêt autour de la piste (hôtel, restaurant,…), le niveau sonore autorisé (décibel), l’homologation FIA ou FFSA, la longueur, la largeur ainsi que l’altitude. Vous saurez tout, virage après virage !

  • Circuit de la Ferté Gaucher (77):

Le circuit de la Ferté Gaucher est implanté depuis 2009, en Seine et Marne à 1 heure et 15 minutes à l’Est de Paris.

La visibilité est parfaite, peu de relief, de grands dégagements, bacs à graviers, grillage FIA, extension de bitume dans les courbes : on approche la perfection sur ce circuit d’lle de France qui offre trois tracés distincts:

– un circuit technique de 1600 mètres.

– un circuit rapide de 2000 mètres.

– un grand circuit technique (14 virages différents) et rapide (autorisant des vitesses de pointe supérieures à 200 km/h) de 3600 mètres.

L’accueil y est de qualité et les trackdays sont nombreux tout au long de I’année.



Pour en savoir plus sur ce circuit, voici le lien:

(suite…)

[TUTO PILOTAGE] Chaque samedi nous verrons ensemble les trajectoires d’un circuit, son adresse, les points d’interêt autour de la piste (hôtel, restaurant,…), le niveau sonore autorisé (décibel), l’homologation FIA ou FFSA, la longueur, la largeur ainsi que l’altitude. Vous saurez tout, virage après virage !

  • Circuit d’ Issoire (63):

Comme son grand frère – Ie circuit de Charade – le circuit d’Issoire est situé dans le Massif Central à 10 minutes seulement de Clermont-Ferrand.

II bénéficie d’un accès très facile par l’axe autoroutier.

II s’agit d’un circuit relativement rapide offrant une grande diversité de virages rapides ainsi qu’une grande ligne droite sur laquelle on peut prendre plus de 220 km/h avant un long droit.

Les abords de la piste sont assez dégagés, le circuit étant entouré de champs de colza.



Pour en savoir plus sur ce circuit, voici le lien:

(suite…)