[CLASSIC MONDAY] L’Espace F1 en détails avec Jean Ragnotti

Publié: 10 juillet 2017 dans Classic Monday

[CLASSIC MONDAY] Revisitons les vidéos classiques des sports mécaniques chaque lundi, avec Classic Monday !

Aujourd’hui nous voyons un essai de la Renault Espace F1. Test, mise en route, et quelques détails de cette voiture hors norme. 

Jean Ragnotti en prend le volant pour un essai à fond !


  • Pour info (fiche Wikipedia):

L’Espace F1 est un prototype automobile conçu en partenariat entre Renault et Matra. Présenté lors du salon automobile de Paris en 1994, pour fêter les dix ans de commercialisation de l’Espace, il reprend les formes générales de l’Espace II.

L’Espace F1 utilise un moteur RS5, 10 cylindres en V de 3 500 cm3 et 40 soupapes de 820 ch, identique à celui équipant la Williams FW15C. Il est associé à une boîte de vitesses semi-automatique à six rapports avec commandes au volant.

Le chassis est en carbone avec une structure nid d’abeille en aluminium et carrosserie en fibre de carbone.

Le freinage est assuré par quatre disques en carbone ventilés avec des pneumatiques Michelin. Les quatre occupants sont assis dans des sièges baquet, sanglés par des harnais à trois points de fixation. La peinture est jaune avec les bas de caisse et les portières sont peintes aux % en noir. Sur le toit, on retrouve un aileron noir.

Le modèle statique voit l’apparition de deux gyrophares orange. Ceux ci sont disposés sur l’aileron arrière. Le modèle roulant lui en est dépourvus.

Production:

Deux exemplaires de l’Espace F1 ont été produits:

• Le premier est conservé au musée Matra à Romorantin. C’est le modèle qui a servi aux exhibitions sur piste. Les prises d’air sont plus grandes. Les clips de fixation du capot sont apparents ;

• Le second figure dans la collection Renault à Flins et a servi de modèle statique. Les entrées d’air du pare-chocs avant sont entourées d’aluminium. Les jantes ont un dessin différent du premier, semblable à des roues lenticulaires.


  • Fiche technique: 

Marque: Renault-Matra

Années de production: 1994

Production: 2 exemplaires

Classe: Prototype

Usine(s) d’assemblage: Romorantin-Lanthenay


  • Moteur et transmission

Energie: Essence
Moteur: V10 à 67°

Position du moteur: Centrale arrière

Cylindrée: 3500 Cm3

Puissance maximale: 820 Ch

Transmission: Propulsion 
Boîte de vitesses: Transversale semi-automatique à 6 rapports


  • Poids et performances

Vitesse maximale: 310km/h

0 à 200 km/h en 6,9 s.

300 km/h a 70 km/h : 80 mètres


  • Châssis – Carrosserie

Carrosserie: 5 portes, 4 places
Freins: 4 disques en carbone ventilés






Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s